6.2 Placer la culture au coeur du projet de société

« …il convient d’ouvrir une nouvelle étape, marquée par la pleine reconnaissance de l’identité kanak, préalable à la refondation d’un contrat social entre toutes les communautés qui vivent en Nouvelle-Calédonie…»

« Le passé a été le temps de la colonisation, le présent est le temps du partage par le rééquilibrage. L’avenir doit être le temps de l’identité, dans un destin commun. »

C'est en ces thermes que l’accord de Nouméa rappelle que la problématique identitaire est centrale en Nouvelle-Calédonie. En effet, la revendication identitaire a été le moteur du rééquilibrage culturel, social et politique en faveur de la communauté kanak. Amorcé dès les accords de Matignon, il a été confirmé par l’accord de Nouméa qui comporte des dispositions particulières se rapportant d’une part à l’organisation sociale coutumière et d’autre part au patrimoine culturel.

Plus d'informations