Atelier 5 - Développement, culture et valeurs identitaires

Atelier présidé par M. Patrice GODIN, ethnologue.

Riche d’une forte diversité ethnique et issue d’une histoire complexe, la Nouvelle-Calédonie est un creuset au sein duquel le questionnement identitaire est très présent. Même si l’on y a parfois, individuellement ou collectivement, du mal à se définir soi-même ou à se sentir pleinement concerné par ce qui affecte l’autre, la multiplicité des sentiments identitaires ne signifie pas, loin s’en faut, que chaque communauté se renferme sur ses propres valeurs. L’accord de Nouméa a utilisé les mots justes, tant pour les descendants du peuple originel que pour les autres communautés, afin d’évoquer à la fois le passé et l’avenir, et l’heure est bien à la construction d’une identité et d’un destin communs, si difficile que la tâche puisse apparaître. L’affirmation de valeurs partagées, manifestées et actualisées dans l’espace et le temps collectifs, la référence à une même histoire fondatrice et la volonté de travailler ensemble pour « construire le pays » constituent de solides bases pour la communauté en gestation.

  1. Les politiques et les équipements culturels ;
  2. L’émergence d’une citoyenneté néo-calédonienne ;
  3. Le foncier ;
  4. Développement économique, travail et identités culturelles.